Interview de Véronique formatrice culinaire et fondatrice de SimPleManGe

Derrière l’entreprise SimPleManGe se cache une jeune femme engagée, qui déploie toute son énergie pour aider les autres à mieux se nourrir au quotidien et acquérir plus d’autonomie pour cuisiner avec sens, se faire plaisir et se régaler.

Voici le portrait de Véronique, formatrice pour SimPleManGe, passionnée d’alimentation et artiste culinaire.

Ta ville d’origine ? 

Je suis originaire de Montpellier où j’ai grandi avec ma famille. C’est une ville que j’aime beaucoup pour sa diversité de population, sa situation ensoleillée et proche de la mer et son théâtre magique place de la Comédie qui me rappelle tellement de souvenirs. 

L’endroit où tu te sens bien ?

Dans les Cévennes, chez moi… quand je suis à l’oasis c’est comme si le temps s’arrêtait. (NB : L’oasis les coudriers est lieu de vie écologique fondé par sa famille en 2016). Je n’y vis plus à l’année mais j’aime y séjourner et m’y ressourcer grâce au contact avec la pleine nature. 

L’activité que tu as pratiqué enfant ?

La danse classique pendant 11 ans. J’ai eu la chance de suivre une scolarité particulière en horaires aménagés durant le collège et j’ai dansé énormément jusqu’à mes 15 ans.

L’activité que tu pratiques aujourd’hui ? 

Finis la danse classique… je suis loin de faire le grand écart maintenant (lol). Je pratique la slackline (une activité de nature qui se rapproche du funambulisme et qui consiste à marcger en équilibre sur une sangle accrochée à 2 arbres). Cela me permet de garder du tonus, de me recharger et à la fois de lâcher mon mental plutôt survolté. Et je pratique le yoga depuis mes 21 ans. Pour les curieux, j’en ai aujourd’hui 35. 

Tes passions ? 

Ma première passion, c’est de manger !!! Oui, je sais, j’ai gardé la ligne malgré tout, ce qui fait de moi une ambassadrice du bien-manger lol. Je ne sais pas si ça vient du fait que j’ai dansé pendant 11 ans mais j’ai toujours été filiforme et j’ai un poids constant (bon j’ai pris quelques kilos quand j’ai arrêté de fumer). Sinon comme passions, j’adore jardiner et créer, inventer, imaginer de nouvelles choses. Au fond, j’ai une âme d’artiste. 

Tes qualités ?

Je suis joviale, empathique et déterminée. 

Tes défauts ?

Je suis têtue (pour ne pas dire obstinée :), maladroite et impatiente.

Ce que tu adores ?

Le cacao, voir ma fille se régaler de bons petits plats, écouter Chopin, faire le marché et discuter avec les producteurs, puis rentrer et bichonner mes légumes avec soin avant de les cuisiner, célébrer les moments heureux avec ceux qui me sont chers et à d’autres moments être seule pour me recentrer de préférence dans la nature, mais ça peut tout aussi bien être dans mon salon. 

Ce que tu détestes ? 

L’intolérance (mon petit frère est handicapé, pour moi la différence est une richesse et j’ai beaucoup souffert étant enfant du regard méfiant des gens et de leur profond manque d’humanité), les paresseux, la négligence de certain.s pour notre Terre-mère alors qu’il est tellement essentiel de la préserver, les montres et les horloges qui nous font nous dépêcher alors que rien ne presse en vérité… nous avons l’éternité devant nous.

Tes emplois précédents ? 

Il y en a eu tellement… j’ai été tour à tour et dans le désordre serveuse dans un bowling, puis dans un resto de montagne, serveuse dans un grand groupe où je servais des banquets jusqu’à 400 personnes, crêpière à Palavas-les-flots (oh le cliché;), pâtissière dans un resto traditionnel, une brasserie et un resto étoilé, ouvrière en pâtisserie artisanale, barmaid, cuisinière pour un traiteur, caissière, enseignante en restauration, formatrice en cuisine et pâtisserie pour des particuliers et des professionnels. 

Les postes que tu as occupé qui t’ont le plus apporté ? 

Tous m’ont apporté quelque chose, et notamment encore plus de force de caractère ! La restauration est un milieu plutôt macho, et même si la mentalité évolue et que ces dernières années il y a de plus en plus de filles, j’ai été au contact de personnes plutôt « vieille école » pour qui si tu n’en baves pas, tu n’es pas vraiment entrain d’apprendre. En gros le concept c’est de te déformer pour mieux te former… un paradoxe total !

J’ai préféré choisir et arrêter de subir. Cela m’a poussé à monter ma propre entreprise à 26 ans pour être libre et grâce à ces expériences, j’ai trouvé la force en moi de faire par mes propres moyens. 

L’expérience professionnelle la plus difficile pour toi ? 

Mon aventure entrepreneuriale précédente Gourmandise à votre guise que j’ai débuté en 2011 avec le papa de ma fille. J’avais des envies de liberté, le désir d’allier mes convictions écologiques et humanistes avec une activité d’artisanat hyper exigeante. 

Nous nous sommes associés à 2 autres personnes, avons travaillé d’arrache pied pendant 5 longues années sans gagner le moindre centime. J’y ai sacrifié mon couple, ma vie de famille, tout l’argent que l’on m’avait prêté et j’ai failli y laisser ma santé. Il m’a fallu du temps pour retrouver l’enthousiasme et la joie de vivre après cette expérience. C’est grâce à la connexion à la terre et à la nature que je me suis reconstruite et au lien très fort que j’ai avec ma fille.

J’ai appris à mes dépends que savoir-faire et faire-savoir doivent être conjugués, et que la chose la plus essentielle c’est de faire simple.

Ce qui est important pour toi ? 

Eduquer et sensibiliser les personnes à préserver notre planète, à la respecter, et par la même occasion à se respecter eux-mêmes. Il faut quand même être un peu fou pour détruire le bien le plus précieux que nous avons, non ? Et puis prendre soin de soi, bien se nourrir. Pour moi, se sentir bien dans son corps est essentiel et cela passe par une belle alimentation vivante et préparée avec soin. 

Tes talents ? 

Enseigner est pour moi une vocation, cela me passionne et m’enthousiasme véritablement. J’ai toujours eu une âme d’artiste aussi j’aime imaginer, créer et réaliser des idées nouvelles. Et puis organiser ! Entre la danse classique, un lycée hôtelier et la pâtisserie, j’ai grandis dans des univers exigeants faits de règles et de discipline qui m’ont appris la minutie et l’art du détail pour arriver à un résultat clair, net et précis. J’aime l’exactitude, l’ordre et l’efficacité. 

Ce dont tu ne pourrais pas te passer ?

De liberté ! La liberté d’être la personne que l’on souhaite, d’entreprendre, de rêver, de changer et de se tromper aussi, c’est comme ça qu’on grandit. La liberté de penser et d’agir en conscience et selon ses ressentis et intuitions, c’est primordial pour moi. 

Ce qui te mets en colère ?

La manipulation, l’injustice, la souffrance qu’on inflige aux humains et aux animaux, la discrimination en particulier celle qui touche les femmes et qui porte atteinte à leurs libertés. 

Ce qui te mets en joie ? 

Chanter (j’ai fait partie d’une chorale gospel pendant 6 ans), être avec mon frangin, créer des plats colorés, être au contact de la nature, aider une personne à rester positive, voir le bon côté des choses et se dépasser. J’ai le don de provoquer un effet miroir chez les autres qui leur permet de se regarder en vérité. Parfois, c’est très déstabilisant pour certains… surtout s’ils se mentent à eux-mêmes et essayent de cacher leur vraie nature. 

Tes valeurs ?

Accueillir tout ce que la vie m’apporte, aimer et faire les choses avec coeur, régénérer la planète et les humains, transmettre mes connaissances, mon savoir-faire et mes valeurs, me respecter et rester authentique et infiniment libre. 

J’ai choisi d’appeler mon entreprise Simplemange pour me le rappeler à chaque instant ; les choses les plus simples sont souvent les meilleures. 

Les personnes qui t’inspirent ?

Les personnes profondément humanistes et qui prônent la sobriété et la décroissance comme Pierre Rabhi, Coline Serreau ou Vandana Shiva. J’adore Isabelle Padovani, sa manière de contribuer au bien-être des autres et suis admirative du parcours de Thierry Casanovas.

Tes projets ? 

Devenir une formatrice épanouie, évoluer dans le monde de l’éco-entreprenariat et notament dans ma communauté d’ecopreneurs engagés, continuer à nourrir de nouveaux projets, rassembler de belles personnes qui ont envie de s’épanouir et de prendre soin d’elles, 

rêver un peu, beaucoup, passionnément, à la folie tous les jours !

Ta citation préférée ? 

Vous partagez mes valeurs et vous souhaitez travailler avec moi ? 

Contactez-moi ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s