Dans cet article, je vous donne ma définition de la Slow Food et vous explique en quoi cette démarche est importante pour donner du sens à la façon de consommer nos aliments.

Slow Food : définition
Les enjeux de la cuisine durable

La démarche de la Slow Food se résume à retrouver le goût de l’essentiel et passe par :

  • donner du sens à l’alimentation
  • amener plus de conscience vers ce qui nourrit
  • faciliter la transition culinaire d’un grand nombre de mangeurs éclairés
  • guider au quotidien vers la Slow Food et l’alimentation à faible impact
  • apporter de l’organisation, de la clarté et de la simplicité à la cuisine du quotidien.

Qu’est ce que la Slow Food ?


Voici une définition de la Slow Food

La Slow Food est une approche qui invite à repenser son modèle alimentaire pour influencer positivement le système global.

C’est une démarche active qui prône le retour à l’essentiel en cultivant au quotidien une nourriture simple, vertueuse et durable. Elle nous invite à décider de ce que nous mettons dans notre assiette et surtout à prendre conscience que nos choix influencent le système global.


La Slow Food en pratique c’est … 

  • se donner les moyens d’aller chercher des aliments vertueux, locaux, de saison 
  • concevoir des repas à faible impact environnemental
  • cuisiner des plats simples et gourmands qui nous font plaisir
  • ressentir et apprécier la nourriture pour tous ses bienfaits 
  • partager les repas et savourer le fait d’être ensemble à table

La Slow Food c’est redonner … 

du sens à sa façon de manger
un rôle nourricier à notre alimentation
une juste place aux personnes qui cultivent la terre

C’est avoir conscience … 

de l’impact global de nos choix alimentaires 
de l’importance qu’a l’alimentation pour nous restaurer et nous maintenir en santé



Le mouvement Slow Food ®  est un mouvement international qui a pour principal objectif de sensibiliser les citoyens à l’écogastronomie et à l’alter consommation.


Son action se concrétise à travers plusieurs projets parmi lesquels : l’Arche du goût, Terra Madre, le Presidio, l’université des sciences gastronomiques, le salon international du goût, etc.


Il est fondé en Italie en 1986 par Carlo Petrini en réaction à l’émergence du mode de consommation de type restauration rapide. Association internationale à but non lucratif, elle est reconnue par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture

Comprendre les enjeux de la cuisine durable

Cuisiner durable : pourquoi, comment ?
Il n’existe pas une bonne alimentation mais des centaines de façons de se nourrir plus ou moins fonctionnelles sur le plan de la santé, de l’environnement et de la vie collective.

La notion de cuisine a deux objectifs simples :
1/ rendre les aliments assimilables
2/ leur donner du goût

Cuisiner durable, pourquoi ?
La cuisine durable, basée sur l’approche de la Slow Food, est une cuisine qui invite à repenser son modèle alimentaire pour influencer le système global. C’est un retour à l’essentiel, à une alimentation vertueuse et simple.

Objectif : manger mieux, manger juste.
Et pour cela cuisiner autrement, donc adopter une façon de cuisiner durable et alternative. L’alternative repose aussi sur le choix de remplacer la viande et le poisson par des protéines végétales de façon régulière dans ses repas.

Cuisiner durable, comment ?
Cela demande des connaissances théoriques et pratiques et une certaine culture des produits, pour pouvoir bien les choisir, les cuisiner et les apprécier.

Cela passe par :

  • apprendre, entretenir sa culture du goût et des bons produits
  • repenser la conception de ses repas
  • consommer les aliments en tenant compte de leur saison de production, leur origine géographique, leur goût, leur fraîcheur et leur typicité.

Cet article vous inspire ?

Vous souhaitez vous simplifier la vie pour concevoir les repas quotidiens dont vous rêvez pour votre tribu ?
Je vous ai préparé un guide des indispensables du placard durable pour commencer dès maintenant à effectuer des changements dans votre alimentation.