8 conseils pour faire apprécier la diversité à toute la famille

Vous êtes convaincue que la santé passe par l’assiette ?

Naturellement, vous tenez à ce que votre famille bénéficie d’une alimentation de qualité pour être en bonne santé.

Pour cela, vous cherchez à faire évoluer vos habitudes mais ne savez pas toujours comment faire apprécier de nouveaux plats à votre tribu. 

Aujourd’hui … 

Vous redoutez que vos enfants ne mangent pas ce que vous leur cuisinez, 

Votre conjoint n’apprécie pas toujours vos expérimentations,

Et cela vous contrarie, vous décourage et vous vous sentez coupable malgré tous vos efforts. 

Vous rêvez que … 

Vos enfants goutent tous vos plats sans réticence,

Votre conjoint vous félicite pour votre créativité,

Votre tribu se régale tous les jours de vos bons petits plats. 

Voici mes 8 conseils pour embarquer votre tribu vers une alimentation majoritairement végétale qui apporte des bienfaits naturellement, donne du plaisir et permet de préserver sa santé tout en limitant son impact sur l’environnement. 


1/ Exprimez-vous

Discutez de ce qui vous pose problème actuellement dans les repas que vous préparez. 

Expliquez votre envie de changement et faites comprendre que c’est en grande partie pour leur bien-être et leur santé. Cela permettra que chacun soit conscient que vous faites des efforts dans l’intérêt de tous. 


2/Faites preuve de créativité

Oubliez les légumes à l’eau fades et sans saveurs ! Optez pour des assaisonnements gourmands, utilisez des épices, des plantes aromatiques fraiches ou séchées. 

Variez les textures, apportez du croquant, de l’onctuosité. 

Pensez à la façon dont le plat va être servi et dégusté et faites de la dégustation une véritable expérience sensorielle. Pour donner envie, rien de tel qu’une présentation colorée et appétissante.

Laissez votre créativité s’exprimer. 


3/Listez les plats fétiches 

Demandez à chaque membre de la famille de citer ses 2 ou 3 plats préférés. Puis établissez la liste des plats qui font l’unanimité. 

Le but est de connaître précisément les goûts de chacun (qui évoluent au fil du temps) et de les programmer au menu régulièrement (en tout cas assez pour que chacun mange les plats qu’il apprécie).

De cette façon, vous faites un effort pour préparer les repas préférés de vos proches et en contrepartie ils font un effort pour goûter ceux qui vous attirent. C’est donnant donnant.


4/Ressentez ce que vous mangez

Prenez le temps de manger et d’apprécier la nourriture, échangez sur les différentes saveurs perçues dans le plat, comparez le goût des aliments, faites ressentir les saveurs et textures, parlez de ce que vous avez ajouté de nouveau qui donne un goût particulier.

Tout cela contribue à enrichir les échanges et faire du repas une expérience agréable, un moment de découverte. 


5/Faites participer

Demandez de l’aide pour impliquer vos proches dans la cuisine. 

Répartissez vous les tâches, voire établissez un roulement avec un planning affiché si vous le souhaitez. Mettre la table, débarrasser, préparer les repas, nettoyer et ranger la cuisine autant de choses qui peuvent être partagées et de temps passé ensemble plutôt que seule à tout gérer. 

Il n’y a pas de raison que les efforts ne soit pas partagés et c’est un excellent moyen que chacun se rende compte de ce que cuisiner implique. Avoir conscience qu’avant de manger, il faut préparer. 


6/N’en dites pas trop 

Si vous savez que certains aliments sont moins appréciés, ne dites pas que vous en avez mis dans le repas, restez évasive et évitez de tout dévoiler. 

Dissimuler certains aliments dans vos préparations l’air de rien et guettez les réactions. 

Si vous sentez des tensions arriver, n’insistez pas pour que l’assiette soit terminée. Comme dit le proverbe « la faim est le meilleur cuisinier ». 


7/Osez et félicitez-vous !

Vous pouvez avoir l’impression de priver vos proches de ce qu’ils aiment (la viande par exemple). Mais vous savez pertinemment que cela ne leur enlève rien, bien au contraire. 

Ayez confiance en vous ! Après tout, vous faites des efforts pour changer dans l’intérêt de tous. Donc, osez vous affirmer pour que chacun.e prenne conscience de vos efforts et les honore à juste titre et félicitez-vous d’agir et de mettre en place des solutions concrètes et durables. 


8/Faites preuve de patience 

Tout changement demande du temps pour être pleinement accepté et intégré. Donc soyez patiente et ne baissez pas les bras au premier essai. Il faut souvent 2 à 3 tentatives pour s’habituer à un nouvel aliment. 


J’espère vraiment que ces conseils vous seront utile pour embarquer vos proches vers de nouvelles expériences gustatives. Je vous souhaite beaucoup de plaisir et de bons moments en cuisine et à table avec votre tribu. 

Je suis à votre écoute et disponible pour répondre à vos questions. 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire sous cet article !

Véronique