Alimentation, nutrition, diététique… 9 conseils pour manger avec bon sens et être bien dans son assiette

Manger est un acte que l’on répète plusieurs fois par jour. La cuisine du quotidien doit être simple, apporter du plaisir et de la satisfaction sans être synonyme de privation ni générateur de frustration. 

Le lien entre alimentation et santé est évident. Hippocrate le disait déjà 400 ans avant J.C

Mais encore faut-il être sensible à ce qui est indispensable à l’organisme, sans pour autant se perdre dans des considérations purement nutritionnelles ou diététiques. 

La nutrition permet de comprendre le fonctionnement de l’assimilation des aliments et vise à maintenir le corps humain en bonne santé en permettant la production d’énergie vitale.

Mais la nuance entre alimentation et nutrition n’est pas toujours bien claire. Or, cela peut amener à penser que se nourrir est une science exclusivement réservée aux érudits et nous faire croire qu’au fond, nous ne savons pas ce dont notre corps a besoin.

Pour une partie de la population, manger sainement est même devenu anxiogène. L’orthorexie est un trouble alimentaire caractérisé par une obsession centrée sur la qualité des aliments consommés apparu à la fin des années 1990. 

Depuis 2001, le gouvernement a lancé le PNNS, Programme National Nutrition Santé, aussi connu par le slogan « manger bouger », dont l’objectif général est « d’améliorer l’état de santé de l’ensemble de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition ». 

Comme le souligne le premier principe officiel du PNNS, le mot « nutrition » doit être compris comme englobant les questions relatives à l’alimentation (nutriments, aliments, déterminants sociaux, culturels, économiques, sensoriels et cognitifs des comportements alimentaires) et à l’activité physique. 

Il est donc essentiel de comprendre que manger n’est pas seulement satisfaire des besoins nutritionnels mais englobe des facteurs sociaux, sensoriels, culturels, économiques et physiques. 

Le partage et la convivialité dans nos repas est aussi important que le contenu de notre assiette

Notre façon de manger est de plus en plus soumise aux dictats des industries agro-alimentaires et de la société de consommation. Notre nourriture repose sur de nouvelles tendances, nous échappe parfois et nous empoisonne souvent. Sans nous en rendre compte, nous sommes dépossédés de notre façon de manger et sommes influencés pour choisir nos aliments.

La tendance healthy food (nourriture saine) nous pousse à nous nourrir selon une mode, non pas selon les besoins ressentis de notre organisme. Nous devenons de moins en moins légitimes pour savoir ce qui est bon pour nous. 

Nutritionnistes, diététiciens, naturopathes, ces professions bien qu’indispensables pour certaines personnes souffrant de troubles alimentaires, ont dorénavant une place centrale sur la scène du bien manger pour toutes les personnes qui souhaitent faire évoluer leur alimentation. 

Mais en fait, manger sainement est une simple question de bon sens. 

Qui n’a pas conscience que manger tous les jours de la friture, de la viande et boire du soda est néfaste pour son organisme ? Seul vous pouvez ressentir ce que provoque en vous votre façon de manger. 

Dans la plupart des cas, nous sommes très sévère avec nous-même. « Je ne devrais pas manger ceci, ou bien je sais que je ne devrais pas boire cela ». Mais au fond, si vous vous dites ça, vous êtes déjà entrain de vous faire du mal avant de l’avoir avalé. 

Si au moment de manger vous vous dites que cet aliment va vous faire du mal, il vous en fera indéniablement, d’autant plus si vous êtes conscient que cet aliment est réellement néfaste pour votre santé.

Alors deux choix s’offrent à vous. 

Le premier c’est de ne pas le manger étant conscient du mal que vous vous faites. Il ne sert à rien de vous faire souffrir après tout. Manger et culpabiliser c’est la double peine. 

Le deuxième c’est de choisir de le manger en focalisant sur le bien que vous vous faites, les effets positifs de s’accorder un aliment qui vous fait plaisir (un cornet de frites par exemple), de savourer ce bon moment en étant conscient de sa rareté. Là vous vous faites du bien et n’êtes pas entrain de vous culpabiliser. A quoi bon avaler quelque chose si vous êtes conscient du mal que cela vous fait ? Alors mangez-le et soyez heureux !

Votre hygiène alimentaire ne repose pas sur les conseils reçus d’une personne extérieure mais bel et bien sur le respect de vos ressentis et de vos besoins profonds. 

Il faut savoir s’accorder de temps en temps le plaisir de manger ce qui nous fait envie sans se juger. Evidemment, craquer sans arrêt sur des aliments « plaisir » peut s’avérer néfaste pour sa santé.

Un juste équilibre est à trouver pour un équilibre alimentaire cohérent et respectueux de ses besoins. Ce n’est pas un écart qui mettra en péril votre santé car l’équilibre alimentaire s’établit sur plusieurs repas et doit plutôt être appréhendé à la semaine. 

En terme d’alimentation, comme pour toute autre habitude installée dans notre vie, il faut du temps, de la volonté et de la détermination pour changer. 

Se fixer certaines règles quotidiennes est important. Au fil du temps ces règles deviendront une sorte de routine. D’où l’importance de changer pas à pas : se fixer de petits objectifs et voir grand. 

Pain maison au pur levain naturel, base de farine demi-complète et noix, régal sain

Voici 9 conseils que vous pouvez inclure dans votre quotidien tout simplement :

  • Avoir des fruits frais et si possible non traités toujours sous la main : à consommer sans modération de préférence entre les repas 
  • Opter pour des graines plutôt que pour des biscuits apéro : tournesol, noix, amandes, noisettes sont préférables aux biscuits apéritifs souvent très salés
  • Manger de la salade verte à chaque début de repas : cela prépare le corps à assimiler les aliments
  • Penser aux légumes secs pour varier vos repas : pois, haricots et lentilles de toutes sortes sont vos alliés pour des repas nourrissants et naturellement riches en fibres. De plus ils sont écologiques et très économiques.
  • Acheter riz, pain, pâtes en version semi-complète ou complète pour augmenter votre consommation de fibres et éviter de manger des aliments appauvris (raffinés)
  • Varier les sources de matières grasses d’origine végétale : utiliser des huiles variées telle que colza, olive, noix, lin, chanvre
  • Eviter les boissons sucrés, jus de fruits compris et opter pour une infusion de plantes à boire glacée comme de la menthe fraîche très rafraîchissante
  • Se préparer des boissons fermentées comme le kéfir ou la kombucha : naturellement pétillantes, aux vertus incroyables, à adapter selon ses goûts. Idéal pour remplacer les boissons alcoolisées. 
  • Et bien sûr cuisiner ! Faire soi-même c’est la meilleure façon d’éviter les A.U.T. (Aliments Ultra Transformés) qui contiennent souvent de nombreux additifs, du sel et du sucre en quantité
Assiette fraîche vivante et complète avec radis rose graines de sarrasin et pousse de sariette

Vous avez besoin de conseils pour diversifier vos repas, apprendre à cuisiner les ingrédients d’origine végétale, prévoir vos menus pour gagner du temps et faire des économies ? 

SimPleManGe vous accompagne dans votre transition alimentaire et vous aide à manger moins de viande SANS chercher à vous convertir au végétarisme. 

Pas à pas, nous souhaitons vous aider à débuter ce changement d’alimentation grâce à un petit guide d’une vingtaine de pages qui contient les informations de base pour manger plus végétal, varié et vivant.

Dans ce guide de courses gratuit nous vous proposons 

  • de mieux connaître les ingrédients d’origine végétale,
  • de savoir par quoi remplacer la viande dans vos repas,
  • de comprendre d’où viennent les protéines et de quelle quantité vous avez besoin pour rester en santé,
  • des informations nutritionnelles de base,
  • une liste de courses à imprimer comme aide mémoire pour faire vos achats.

Plus que tout, nous souhaitons vous aider à prendre votre alimentation en main, à vous accompagner sur la voie du changement. Nous sommes convaincus que de grands changements commencent par de petits pas, aussi c’est peut être grâce à ce guide que vous aurez envie de débuter votre transition alimentaire. En tout cas, c’est ce que nous vous souhaitons vivement !

Pourquoi télécharger le guide ?

  • Mieux connaître les ingrédients essentiels de l’alimentation végétale
  • Savoir par quoi remplacer la viande dans vos plats
  • Gagner du temps lors de vos achats
  • Amorcer le changement en commençant par apprendre les bases d’une cuisine qui régénère la planète et les humains.

Restons en contact !

Nous publions régulièrement du contenu pour nos abonnés. Suivez-nous sur simplemange.com et sur les réseaux sociaux pour profiter de nos conseils. 

Abonnez-vous et participez au changement!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s