Découvrez notre sélection de fruits et légumes de saison pour le mois de mai

Suivez notre calendrier pour donner du sens à votre alimentation et soutenir l’agriculture locale.

SimPleManGe a choisi de vous présenter essentiellement les fruits et légumes cultivés en France Métropolitaine pour consommer au maximum des produits locaux et soutenir l’agriculture de proximité. 

Néanmoins, certains fruits présentés peuvent être cultivés dans les départements d’Outre-mer et/ou peuvent provenir du commerce équitable. 

Légumes de saison du mois de mai

Ail nouveau, artichaut, asperge, betterave, blette, choux-fleur, chou-rave, concombre, courgette, échalote, épinard, fenouil, fève, navet, oignon nouveau, petit pois, poireau, pois gourmand, pomme de terre primeur, radis blanc, rose, noir, salade

Cette fois, ça y est, les légumes primeur ont fait leur apparition sur nos étals ! 

Et comme chaque année, ils ne passent pas inaperçu. Quel bonheur de voir débarquer dans nos assiettes tous ces légumes colorés et plein de vitalité. 

asperges en tempura façon beignet

Les asperges se cuisent juste à point. Les recettes ne manquent pas pour les déguster. Moi je les aime simplement au naturel, avec une sauce vinaigrette parfumée. J’ai aussi testé en tempura, c’est comme une pâte à beignet. Fondante à l’intérieur et croquante à l’extérieur, un véritable péché de gourmandise pour qui aime la simplicité. 

Le chou-rave se marie divinement bien avec une pointe d’acidité. J’aime le râper finement avec de la pomme et l’assaisonner avec une sauce onctueuse au sésame et cumin. 

spaghetti de courgettes

Les courgettes se cuisinent à toutes les sauces. Crues ou cuites, elles sont faciles à vivre. Pour une recette rapide, voici les galettes de courgettes. Une recette rafraîchissante un gaspacho juste mixé avec de la menthe, et en crudité simplement découpées en spirales, elles apportent du volume avec un effet spaghetti original.

Les fleurs de courgettes aussi se consomment. Très délicates, les cuire doucement à la vapeur puis les garnir d’une farce aux fines herbes et les servir chaudes ou tièdes. 

L’ail nouveau apporte du goût a toutes vos préparations salées. Pour conserver ses vertus, éviter de le faire cuire. Il sera parfait dans une vinaigrette, notamment pour accompagner des asperges ou des poireaux juste cuits « al dente ». 

pesto à l’ail des ours

L’ail des ours est sauvage et son parfum plus subtil que l’ail cultivé. Il sera savoureux en pesto. 

salade de betterave râpée aux noix

La betterave s’utilise crue juste râpée ou en tranches très fines. Elle rentre aussi dans la composition de veggie steack aux allures de viande rouge (pour celles et ceux qui veulent reproduire une texture de viande dans leurs repas).

Les jeunes pousses d’épinard sont tendres et se consomment en salade tout simplement. Tout comme les autres pousses printanières qui apportent du goût, de la fraîcheur et d’innombrables micronutriments. 

Les fèves sont croquantes et agrémentent délicatement toutes vos salades de crudités. Pour une recette plus élaborée, les fèves se cuisinent et entrent dans la composition des falafels, recette traditionnelle Libanaise subtile et nourrissante. 

Les pois arrivent eux-aussi, plus ou moins tôt dans le mois selon les régions. Petit pois, pois gourmand, mange-tout, tous doivent être cuits avec précaution pour préserver leurs bienfaits et leur parfum tellement raffiné. 

pomme de terre primeur, tendre et fondante

La pomme de terre primeur est très prisée des connaisseurs. La variété dépend des régions, mais toutes seront à cuire juste à point pour profiter de leur chair ferme et fondante à la fois. Elles feront sensation avec une sauce aux fines herbes du jardin. 

salade de jeunes pousses

Les salades aussi se diversifient. C’est le moment d’apprécier les salades sauvages (qui sont souvent aussi cultivées par les maraîchers) telles que la roquette et le pissenlit. 

nems ou rouleaux de printemps

La saison est idéale pour réaliser des rouleaux de printemps. Vous n’en avez jamais fait ? Nous vous proposons une recette maison pour des rouleaux de printemps croquants et légers. 

Et bien sûr, le printemps apporte avec lui sa panoplie colorée. Profitez de la richesse qu’offre la nature et décorez vos assiettes de pétales colorés qui apporteront de la gaieté aux assiettes les plus simples. Fleur de bourrache, d’ail des ours, calendula ou encore pissenlit… il est bon de commencer à manger avec les yeux ! 


Fruits de saison du mois de mai

Cerise, citron, fraise, nèfle, pamplemousse, pomme, rhubarbe

LE fruit de printemps par excellence, c’est bien la fraise.

Certes présente depuis le mois d’avril, c’est en réalité au mois de mai que les fraises muries au soleil font leur apparition. Une fraise qui a rougit au soleil naturellement pas le même parfum qu’une fraise qui a poussé sous serre. Et même en bio, qu’on se le dise, la fraise d’avril est systématiquement cultivée sous serre. 

C’est donc en mai que vous vous régalerez de ce fruit délicieusement parfumé et que vous pourrez l’acheter à un tarif plus abordable. 

Les recettes sont nombreuses pour se délecter de ce fruit très apprécié des petits comme des grands. De la salade de fraise la plus simple (avec du sirop de fleurs pour la parfumer), en passant par la tarte aux fraises et jusqu’au gourmand fraisier, ce fruit rouge met l’eau à la bouche quelque soit la forme sous laquelle il est préparé. 

J’apprécie aussi beaucoup le gaspacho de fraise lorsque la fin de saison approche et que les fraises sont un peu mûres pour être dégustées autrement. Très simple, il suffit de les mixer en ajoutant un peu d’eau puis de filtrer avec une passoire fine pour retirer les grains. J’ajoute un peu de basilic ou de menthe ciselée finement pour une pointe de fraîcheur.

La rhubarbe se marie particulièrement bien avec la fraise. Elle se consomme cuite et c’est ainsi qu’elle diffuse ses arômes particuliers. Parfaite en tarte mélangée à de la poudre d’amandes, elle est idéale aussi en compotée mélangée avec de la pomme. 

Il faudra attendre la fin du mois de mai pour se délecter, si le soleil est au rendez-vous, de cerises rouges ou noires juteuses et parfumées. Difficile d’y résister tant leur couleur est attirante ! La cerise n’attend pas et se déguste crue ou juste poêlée. Elle se marie très bien avec l’amande ou l’amaretto (liqueur d’amande amère). En clafoutis, évidemment, elle séduit tous les gourmands. 

La nèfle, fruit du néflier du Japon, est un petit fruit orangé souvent oublié à tord. Il faut attendre qu’elle devienne blète pour la consommer (entre 1 à 2 mois) et bien retirer ses petits pépins (4 à 5 par fruit). Son goût est sucré et rappelle la pomme/poire, et sa texture est proche du melon. Elle peut être transformée en confiture car elle contient de la pectine, ou bien dégustée cru. On peut aussi la préparer en clafoutis ou la cuisiner dans une sauce d’accompagnement sucrée-salée.

Rouleaux e de printemps croquants et plein de bienfaits

SimPleManGe vous souhaite un printemps haut en couleurs et en vitalité ! 


9 bonnes raisons de consommer local et de saison

acheter en direct au producteur et privilégier les circuits courts
  1. la traçabilité. Savoir d’où proviennent les aliments et comment ils sont produits.
  2. le coût. Consommer local permet de réaliser des économies car les intermédiaires sont supprimés quand on achète en direct au producteur. A vous de comparer ! 
  3. la valorisation du travail et des produits fabriqués. Le producteur se sent soutenu et encouragé pour produire mieux pour des consommateurs connus et qui le soutiennent régulièrement. 
  4. la vitalité sociale et économique de sa région. Dépenser localement permet le développement du tissu social de sa région. C’est un acte citoyen. 
  5. l’impact sur l’environnement. Acheter local permet de limiter les trajets et donc de réduire l’empreinte écologique liée au transport. 
  6. l’envie d’agir pour décider du monde de demain. Consommer local est un acte politique en prise directe avec notre environnement et notre région. Cela permet de dépenser son argent de façon utile et efficace. Cela a un impact économique, écologique et social certain. 
  7. le goût et les saveurs. Un légume cueillit à maturité, d’une fraîcheur incomparable et de variété ancienne est forcément gustativement meilleur. Un plaisir pour les papilles ! 
  8. la santé. Si c’est bon en goût, il y a de fortes chance que cela soit bon d’un point de vue nutritionnel. Cueillette à maturité, culture en plein champ… des produits qui nourrissent mieux, donc meilleurs pour la santé. 
  9. le bien-être animal. Manger ou non de la viande n’est pas le sujet ici. Un point sur lequel on peut tous s’accorder : il est indispensable que les animaux soient élevés dans les meilleures conditions possibles. L’achat en direct permet d’échanger avec l’éleveur, de voir les animaux, leur environnement, leur état de santé…

Trouver les producteurs près de chez vous et achetez en circuit court !

Près de chez nous, site internet, carte collaborative, écologique et solidaire pour acheter autour de chez soi

Votez avec votre panier !


Envie d’introduire de nouveaux aliments dans vos repas ?

SimPleManGe vous offre un guide et une liste de courses à imprimer.

Téléchargez votre guide de courses gratuit et commencez à faire évoluer votre alimentation dès aujourd’hui. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le, c’est sympa !

Nous sommes à votre écoute. Posez-nous votre question en commentaire.